05/11/2022

Les difficultés associées aux sans-abri sont nombreuses. Pour ces personnes, le processus d'insertion est souvent un long parcours du combattant. Les démarches administratives sont nombreuses et complexes tandis que la santé mentale et physique de ces personnes est fragilisée.

La personne qui n’a pas la capacité de surmonter toutes les démarches pour un retour au logement peut, dès lors, se retrouver paradoxalement à la fois exclue de la société et à sa charge financièrement.

C’est pour répondre à ce constat que le modèle « Housing First », qui est né en Amérique et qui inspire déjà plusieurs communes bruxelloises, a récemment été implémenté par la « Cellule Logement » du CPAS d’Etterbeek. La protection des personnes sans domicile fixe compte parmi les priorités de ce département du CPAS qui, comme chaque année, vient d’activer son dispositif hivernal en ouvrant les portes du chauffoir communal.

Nous avons rencontré Satchel Vande Walle, travailleur social au CPAS, qui nous explique plus en détail ce nouveau projet ainsi que son rôle de « capteur logement ».

Pouvez-vous nous expliquer le concept global du modèle « Housing First » ?

S.V.W : "Le modèle Housing First (HF) prévoit un accès immédiat au logement depuis la rue aux sans-abri qui présentent un profil particulièrement fragile. Bien entendu, la personne paye son loyer et respecte les conditions de son contrat de bail comme tout locataire. Une équipe mobile pluridisciplinaire accompagne le nouveau locataire aussi longtemps que nécessaire afin de lui permettre de se stabiliser dans ce logement et de retrouver peu à peu sa place et sa dignité au sein de la société."

Comment s’articule l’équipe d’accompagnement qui travaille sur ce projet et quelles sont ses différentes missions ?

S.V.W : "Au sein de l’équipe HF, nous avons un éducateur, une psychologue, une assistante sociale, deux coordinateurs et bien sûr moi-même, en tant que capteur logement. Les éducateurs et les assistants sociaux veillent à ce que les profils HF entreprennent toutes les démarches nécessaires inhérentes à n’importe quel locataire, tout en leur apportant un soutien administratif, moral et psychologique très important. L’éducateur veille au développement de l’autonomie fonctionnelle et sociale de la personne, et la psychologue à son bien-être psychique. Enfin, la coordination est là pour évaluer l’ensemble du processus."

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre mission en tant que « capteur logement » ?

S.V.W : "Mon rôle est d’assurer la prospection des biens issus de l’immobilier dans la commune et la capitale en général. Lors de mes rencontres avec les propriétaires, j’informe et je déstigmatise si nécessaire. Tout au long du contrat de location, je joue un rôle d’intermédiaire et de médiateur entre le locataire et le propriétaire. Des garanties sont offertes aux propriétaires qui participent au projet et je veille à ce qu’aucune partie ne se sente lésée."

Vous encouragez les propriétaires à participer à une « démarche de solidarité à risque limité ». Que cela signifie-t-il ?

S.V.W : "Pour un propriétaire, c’est la garantie d’avoir une équipe de professionnels qui veillera non seulement à ce que les loyers soient payés en temps et en heure mais qui veillera également au bon déroulement du contrat de location.

La médiation propriétaire-locataire-voisinage est un autre aspect de notre travail. Le capteur logement reste tout au long du processus au côté des propriétaires.  L’objectif commun est la réinsertion des personnes sans-abris dans une démarche de solidarité à risques limités car les propriétaires peuvent donc se sentir pleinement partie prenante de ce processus. Le projet se veut d’être à l’écoute de tous les acteurs.

Le concept apporte aussi de nouveaux outils tels que le « bail glissant ». Dans un premier temps, c’est le CPAS qui est le locataire du bien et lorsque les différentes parties se sentent en confiance, le contrat peut alors « glisser », au nom de la personne qui loge. En louant au CPAS, Il y a donc la garantie d’un loyer payé et l’assurance d’avoir des professionnels au bout du fil au moindre problème."

Quel est le bilan de ce nouveau modèle dans les pays où il a déjà été mis en place ?

S.V.W : "Le projet HF a fait ses preuves en Amérique du Nord depuis une vingtaine d’années avec des résultats très positifs. Un modèle qui a été reproduit dans les pays nordiques et désormais dans l’union Européenne. Il s’impose de plus en plus car en deux mots : ça fonctionne."

Cellule "Logement" du CPAS d'Etterbeek

+32 2 627 22 22

Logement
illustration inscriptions
Familles, Participation sociale

Vacances scolaires: Inscrivez-vous aux activités du Relais culturel

16/02/2024

Les vacances de Carnaval approchent à grands pas, et le relais culturel de notre centre est ravi d'annoncer deux événements destinés aux personnes aidées par le CPAS et à leurs enfants :

🎳 Bowling fun le mercredi 28/02/24 :

Préparez-vous à lacer vos chaussures de bowling et à viser les strikes ! Rejoignez-nous pour une après-midi de plaisir et de compétition au bowling.

illustration_intergenerations
Cohésion sociale

Semaine de l’Intergénération: devenez partenaire !

15/02/2024

L’asbl Entr’âges lance un appel aux acteurs de la création de liens entre générations qui souhaiteraient intégrer le programme de cet événement. 

La solidarité entre générations est importante à vos yeux ? Vous croyez à la richesse des échanges induits par la mixité des âges ? Vous organisez des activités créatrices de lien entre jeunes et moins jeunes ? Devenez alors gratuitement partenaire de la Semaine de l’Intergénération en vous inscrivant dès à présent au programme 2024 de cet événement organisé du 23 au 29 avril prochains.

durabilité
Environnement, Formation & Emploi

🌱 Deux initiatives innovantes pour un Etterbeek durable

07/02/2024

Etterbeek est fière de dévoiler deux projets novateurs qui, portés par le dynamisme du CPAS, ont dernièrement été sélectionnés par Bruxelles Environnement dans le cadre de la stratégie « Action Climat ». Dans les tout prochains mois, ces deux initiatives d’économie sociale et environnementale viendront renforcer l’offre des services offerts à la population. Elles permettront, en outre, de créer des nouveaux emplois  d’insertion à destination des Etterbeekois·ses en recherche d’emploi.

equipemobile
Action sociale, Le CPAS

🚐 Une équipe mobile pour une plus grande proximité avec les habitants

07/02/2024

Au cœur de la mission du CPAS d’Etterbeek, l’équipe mobile se démarque comme une initiative visant à rapprocher les services sociaux du CPAS des habitants. Elle s’inscrit dans une stratégie globale de lutte contre le non-recours aux droits sociaux, répondant ainsi au constat selon lequel de nombreuses personnes ne sont pas informées de leurs droits sociaux ou ignorent que le CPAS peut leur venir en aide.

Illustration_débutants_théâtre
Participation sociale

🎭 Initiez-vous à la pratique du théâtre de janvier à juin 2024 avec un atelier gratuit

15/01/2024

Le CPAS d'Etterbeek s'engage à promouvoir la participation sociale et culturelle de ses bénéficiaires en soutenant des activités enrichissantes et économiquement accessibles. Nous sommes ravis de pouvoir proposer, aux personnes aidées par notre centre, une opportunité unique de participer gratuitement aux ateliers de théâtre organisés par l'ASBL Atelier Côté Cour.